Intérêt des groupes électrogènes

Éloignement d’un réseau électrique, faire de l’économie sur la facture d’électricité…Nombreuses sont les raisons qui nécessitent le recours à un groupe électrogène. Lisez ce petit guide du groupe électrogène.

Les utilisations du groupe électrogène

C’est un fait maintenant, depuis la création des premiers générateurs électriques d’Otto Von Guericke aux dix septièmes siècles, particuliers, entreprises ou collectivités utilisent de manière permanente et interrompue le courant électrique et ne pourront donc jamais s’en passer. Cette énergie nous est primordiale, ainsi qu’indispensable au bon déroulement de notre vie quotidienne. Malheureusement, il se trouve de nos jours que quelques communes et départements français souffrent d’une coupure régulière de l’électricité, ou quelquefois d’un manque de puissance du courant électrique. D’autres ne sont tout simplement pas desservis par un réseau électrique et ne peuvent pas donc bénéficier d’une source d’électricité. La majorité des personnes qui vivent cette situation n’ont donc pas d’autre choix que d’investir dans un groupe électrogène. Exploitant le principe d’induction électromagnétique de Faraday, le groupe électrogène est un ensemble de dispositifs qui génère de l’électricité en convertissant l’énergie mécanique en électrique. Mais l’intérêt principal du groupe électrogène est surtout dans le fait que celui-ci fonctionne de matière entièrement autonome, grâce entre autres à son moteur thermique approvisionné généralement de carburants ou encore de combustibles comme le gaz naturels, le gasoil, le GPL ou encore l’essence. Par ailleurs, protection de l’environnement oblige, il existe maintenant de plus en plus de groupes électrogènes alimentés par des biocarburants, comme le biogazole par exemple. Les gros appareils très puissants quant à eux exigent du fioul lourd.

Ce qu’il faut savoir sur les groupes électrogènes

Même si le groupe électrogène est de plus en plus un appareil à usage domestique, l’achat de ce générateur d’électricité est tout de même un investissement lourd, qui nécessite mûre réflexion, ou du moins quelques notions sur le groupe électrogène. Avant toute chose, il est essentiel de savoir que la taille, ainsi que la puissance de cet appareil varient selon l’envergure de son moteur, exprimée en kilowatts ou en chevaux. Le rendement et la capacité en électricité d’un groupe électrogène dépendront alors entièrement de ce facteur. À noter cependant que plus ce générateur d’électricité est puissant, plus il est bruyant, particulièrement si celui-ci est à installer non loin des habitations. C’est pour cela qu’il est d’ailleurs préférable de se tourner vers un modèle de groupe électrogène silencieux. En ce qui concerne le type de courant qui y est distribué, c’est généralement du monophasé 220 volts, un voltage qui convient parfaitement à l’usage domestique. Néanmoins, certains groupes électrogènes destinés à une utilisation professionnelle ou industrielle peuvent générer 380 volts de courants. Attention cependant, pour des raisons de sécurité, il est fortement conseillé de ne confier l’installation du groupe électrogène qu’à des professionnels. Quels sont les types d’appareil pouvant être pris en charge par un groupe électrogène ? Les résistifs, c’est-à-dire, les appareils dotés de résistances, comme les fers à repasser ; les radiateurs ; les fours, les inductifs comme les plaques vitrocéramiques par exemple, sans oublier les capacitifs.